Chaque été je pars en emportant un livre dans ma valise. 

Jamais sans mon livre

Dans l’année, je lis beaucoup de livres de développement personnel, de livres liés à la créativité, plus ou moins proches de mon univers d’animation d’ateliers créatifs. 

Mais l’été, je me tourne vers des lectures plus distrayantes et je raffole des « bons polars » qui vous tiennent en haleine d’un chapitre à l’autre. 

Pourtant, cette fois, en faisant mon shopping, je me suis trouvée sans aucune inspiration devant les têtes de gondoles pourtant alléchantes. 

Non, cette année j’ai décidé de vraiment débrancher, de laisser mon cerveau en jachère! 

En mode pause

Tout comme la terre qui doit se régénérer pour nous offrir à nouveau ses bienfaits, je ressens le besoin de laisser mon esprit loin de toute « nourriture toute prête », pour qu’il soit à nouveau fertile. 

Et peut être même que je vais lui laisser le champs libre et lui donner la parole à travers l’écriture !

Cette idée folle m’est venue en retombant sur un article de Stephanie Leschiera, dans la revue « Histoires de pages »- Oui, avant les vacances, j’aime faire place nette dans mes affaires créatives, ranger et trier- Donc, du temps où elle faisait des pages de scrapbooking, Stéphanie était bien connue pour ses «journaling»: des petits textes qui accompagnent les photos, traduisant les sensations et émotions du moment. Toutes ses pages en sont remplies. 

Petits exercices de Lettrage

Spontanés et touchants, ces jolis textes allient avec poésie notre monde intérieur avec l’exercice physique de l’écriture. Je dis physique, car combien de personnes j’entends dire dans mes ateliers  journaling :

«j’écris pas parce que j’aime pas mon écriture… » « j’écris mal » « personne n’arrive à me relire » etc…

Et je vous fais une confidence – moi non plus je n’aime pas mon écriture ! 

Sur ma lancée des ateliers Bullet Journal, j’ai donc décidé de proposer des ateliers de « Lettrage ». Le lettrage est proche de la calligraphie mais beaucoup plus accessible et facile à maitriser avec un peu d’entrainement – vous en saurez plus dans les prochains mois et ateliers à venir- 

Et tel le pianiste, je fais mes gammes tous les jours, en écrivant des citations ou autre texte inspirant.

Et si je profitais de ce moment pour passer en pilote automatique ? Laisser mon esprit dicter ce qu’il veut ? Je vous avoue que l’exercice est assez difficile au début, tellement notre esprit est habitué à traiter mille et une informations: la main ne suit pas ! 

Mais peu à peu, on arrive à allier esprit et corps dans un même mouvement. Une sorte de Yoga en somme…

 

Et c’est comme ça que ce matin j’ai rédigé, sans m’en rendre compte, l’ébauche de cet article. 

Et vous, avez-vous envie de laisser vagabonder et votre esprit? de le laisser s’accorder à votre corps le temps des vacances ? 

Partagez !

3 Commentaires on Faire du Yoga avec son stylo ?

  1. Moi qui profite de la pause estivale pour m’initier à la méditation, ça me fait penser à ce qu’on appelle le « carnet de gratitude » qui invite à écrire les événements positifs de ta journée, quels qu’ils soient, pour exercer ton cerveau à garder le positif de ta journée quand il est si exercée à se focaliser sur le négatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.